Le masque, un accessoire de mode ?

Symbole d’une crise sanitaire internationale, et majoritairement porté par tous ; le masque est plus que présent dans l’actualité ainsi qu’au sein de nombreux débats. Alors que nous sommes en pénurie de masques chirurgicaux, dits « officiels », nous trouvons de plus en plus de masques en tissu, faits maisons avec de jolis tissus et parfois portés assortis à une tenue. Mais peut-on déjà considérer le masque comme le nouvel accessoire de mode ?

Face à la crise du Covid-19, le masque est au coeur de tous les débats : Faut-il le porter ? Est-il utile ? Au Japon, le masque est largement utilisé et démocratisé par les citoyens qui l’utilisent principalement comme barrière à la pollution. S’il n’est à l’origine pas inscrit dans la culture occidentale, il n’en reste pas moins depuis peu adopté par la plupart des Français ; dans certains lieux il est même obligatoire. Même s’il n’est pas imposé partout, le port du masque s’inscrit d’ores et déjà comme une marque de civisme, de respect de l’autre. Il faut s’y faire, et c’est ici que l’expression « Lier l’utile à l’agréable » prend tout son sens. Porter un masque, oui, mais un masque « stylé » c’est encore mieux. C’est donc depuis que l’Académie de médecine a prôné publiquement le port généralisé du masque de protection, le 3 avril, que le grand public s’est mis à la confection de masque « homemade » : ils ne sont bien évidemment pas aux normes, mais face à la pénurie que subit le corps médical en ces temps de crise, il fait office d’une précieuse barrière. « Les gens vont probablement porter des masques pendant quelque temps. Et s’ils doivent mettre ce bout de tissu sur le visage, pourquoi ne pas en faire quelque chose d’agréable à porter ? » explique la créatrice américaine de mode Eugenia Kim au Washington Post.

Face à la crise du Covid-19, le masque est au coeur de tous les débats : Faut-il le porter ? Est-il utile ? Au Japon, le masque est largement utilisé et démocratisé par les citoyens qui l’utilisent principalement comme barrière à la pollution. S’il n’est à l’origine pas inscrit dans la culture occidentale, il n’en reste pas moins depuis peu adopté par la plupart des Français ; dans certains lieux il est même obligatoire. Même s’il n’est pas imposé partout, le port du masque s’inscrit d’ores et déjà comme une marque de civisme, de respect de l’autre. Il faut s’y faire, et c’est ici que l’expression « Lier l’utile à l’agréable » prend tout son sens. Porter un masque, oui, mais un masque « stylé » c’est encore mieux. C’est donc depuis que l’Académie de médecine a prôné publiquement le port généralisé du masque de protection, le 3 avril, que le grand public s’est mis à la confection de masque « homemade » : ils ne sont bien évidemment pas aux normes, mais face à la pénurie que subit le corps médical en ces temps de crise, il fait office d’une précieuse barrière. « Les gens vont probablement porter des masques pendant quelque temps. Et s’ils doivent mettre ce bout de tissu sur le visage, pourquoi ne pas en faire quelque chose d’agréable à porter ? » explique la créatrice américaine de mode Eugenia Kim au Washington Post.

Le masque était également déjà porté aux derniers Grammys Awards, par la chanteuse Billie Eillish qui ne portait nul autre qu’un masque Gucci, assorti à sa tenue. Sur Instagram, suite à la crise du Covid-19 nombreux sont les influenceurs qui arborent  fièrement leurs masques personnalisés, parfois issus de dust-bag de grandes marques, ou bien ornés de paillettes, velours ou satin.

Même s’il n’est pas encore commercialisé dans les grandes enseignes de luxe, il semblerait que le masque ait un avenir tracé dans l’industrie de la mode.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s