Le défilé Chanel Métiers d’art 2020 ou l’élégance en un show

Le 4 décembre dernier, le Grand Palais accueillait le mythique défilé Chanel Métiers d’art avec Virginie Viard, ancien bras droit de Karl Lagerfeld et qui lui a succédé. Ce défilé est le quatrième que la créatrice a réalisé sans Karl Lagerfeld et son premier défilé Métiers d’Arts. 

Une véritable tradition

Si Mademoiselle Chanel avait assisté à ce show, elle se serait certainement tenue sur la cinquième marche de l’escalier de son appartement Art déco, son chiffre porte-bonheur, supervisant ce qui se passe à l’étage inférieur et scrutant les réactions des invités.

Pour son premier défilé Métiers d’art, Virginie Viard n’a pas souhaité qu’il tienne lieu dans des pays lointains tels qu’à l’ancienne résidence royale des Stuart à Édimbourg en 2012, la Philharmonie d’Hambourg en 2017 ou encore dans un temple de l’Égypte antique au Metropolitan Museum de New York en 2018. Cette année, il était temps de faire un retour aux sources. Un retour symbolique à ses origines parisiennes, c’est ce qu’explique Bruno Pavlovsky, président des activités mode de Chanel. : « Cette année a été importante, remplie d’émotion. Il semblait naturel de la clore ici, à Paris ». 

La collection Métiers d’art, une réelle tradition chez Chanel, est une démonstration du savoir-faire de la marque grâce à leurs maisons d’artisanat de luxe, telle que le bottier Massaro, le brodeur Lesage, le plumassier Lemarié ou encore le chapelier Maison Michel. Ce défilé a pour mission de mettre en valeur le travail et l’excellence de ces trente-trois maisons d’artisanat qui contribuent à la finesse de Chanel.

La tradition se perpétue ainsi dans le décor de cette dix-huitième collection des Métiers d’art, réplique du salon où se tenaient lieu les premiers défilés Chanel.

 

Un décor d’exception

Cette collection Métiers d’art « Paris – 31 rue Cambon »,  dévoile un décor somptueux, une réplique des appartements parisiens de Gabrielle Chanel prenant place sous la nef du Grand Palais comme à l’habitude de la Maison.

01_The_Paris_31_rue_Cambon_2019_20_Metiers_d'art_collection_Decor_picture_by_Olivier_Saillant

Dès l’entrée du show, les invités ont pu découvrir l’univers de Gabrielle Chanel, évoluant au milieu de son mobilier, son canapé en daim beige, ses fauteuils Louis XVI, ses paravents Coromandel, son salon, sa bibliothèque… Tout le monde se demandait quel décor Chanel nous avait concocté cette fois-ci, et la Maison reine des décors a été plus qu’à la hauteur de nos attentes. Faisant écho à la première collection Métiers d’art de Chanel en 2002 qui prenait place dans les salons du 31 rue Cambon, Chanel reproduit ce même décor quelques collections plus tard avec l’aide de la réalisatrice Sofia Coppola en recréant l’immense escalier style Art déco avec ses miroirs emblématiques, où les mannequins descendent chacune à leur tour les marches.

L’élégance en un show

La créatrice, Virginie Viard, a gardé une palette de couleurs simple tournant autour de plusieurs couleurs, le noir, blanc, doré et même si ce sont ces couleurs qui dominent la collection, nous retrouvons des tons pastels tels que l’abricot et le rose framboise qui donnent un rythme à cette dernière.

FSH-1575568744498-035i01FSH-1575651255611-metiers-art-2019-20-016-3FSH-1575568749042-039i01_dan0025_jpg_9667_north_437x655_transparent

Les premiers mannequins descendent l’escalier en manteaux noirs droits très chics ceinturés de sublimes rubans brodés avec des chaines en paillettes et perles noués à l’arrière. C’est un parti pris plus moderne que l’on découvre au fil de la collection, avec des ensembles portés à même la peau révélant une idéale et discrète indécence, des vestes de tailleurs mythiques réinterprétés en versions courtes, combinées avec des jupes taille basse et des ceintures de perles et chaînes. Respectant les codes Chanel, nous retrouvons évidemment le tweed sur les costumes, ensembles et sur les combis-pantalons. Nous découvrons des tenues fluides, en satin, les camélias, les sautoirs de perles presque omniprésents et tombant sur les hanches des ceintures chaînes, de perles, avec les lettres CHANEL. Les codes imposés par Mademoiselle Chanel au siècle dernier sont respectés, embellis par les maisons d’artisanat de luxe. Nous retrouvons tout, les emblématiques camélias de Lemarié recouvrant les vestes du soir, le soulier bicolore iconique de Chanel, par Massaro…vf_chanel_cage_9616.jpeg_north_437x655_-_EFEFEF-

Un défilé très bien reçu et un hommage à Mademoiselle Chanel et ses traditions sublimé à travers cette collection Métiers d’art 2020. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s